Affaire Findus : panique dans l'agroalimentaire

le
0
Une vingtaine de produits surgelés à base de viande hachée ont été retirés de la vente. La filière craint une nouvelle «affaire» de la vache folle.

L'onde de choc se propage dans l'agroalimentaire et dans la grande distribution. Avec, en toile de fond, la crainte d'une nouvelle «affaire» de la vache folle. Car, au total, ce sont une vingtaine de produits surgelés à base de viande hachée qui ont été retirés de la vente. Outre les préparations à base de viande - lasagnes, moussakas et hachis parmentier chez Findus, lasagnes chez Picard - les autres produits concernés (cannelloni, pâtes bolognaises, etc.) sont des plats vendus sous des marques de distributeurs (Auchan, Carrefour...).

Les enseignes de la grande distribution ont seulement indiqué, par la voix de leur Fédération, avoir retiré les produits de leurs rayons. Sur le banc des accusés, Findus - qui doit aujourd'hui défendre son image - campe sur ses positions: «Nous avons mis le doigt sur un sca...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant