Affaire Findus : «Du terrorisme industriel»

le
0
INTERVIEW - Pierre Chevalier est le président de la Fédération nationale bovine (FNB). Il dénonce une tricherie de grande ampleur et exige qu'un contrôle de l'ADN soit effectué sur les viandes commercialisées en Europe.

LE FIGARO.- Cette affaire est-elle une première en France?

Pierre CHEVALIER.- C'est la première fois que nous sommes confrontés à un phénomène de tricherie consistant à faire passer de la viande de cheval pour de la viande de b½uf. Nous avons atteint le summum et sommes traumatisés compte tenu des efforts que nous avons consentis en France pour la traçabilité de la viande bovine garantie par le logo VBF. La qualité du b½uf français est reconnue dans le monde entier. On est en train de galvauder indirectement son image et de mettre à mal tous les efforts d'une filière. Elle n'a vraiment pas besoin de cela en ce moment. Le revenu des producteurs est déjà l'un des plus bas des activités agricol...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant