Affaire Fillon-Jouyet : Sarkozy veut «ignorer cette marée de boue»

le
3
Affaire Fillon-Jouyet : Sarkozy veut «ignorer cette marée de boue»
Affaire Fillon-Jouyet : Sarkozy veut «ignorer cette marée de boue»

Il entend bien rester à distance des «feuilletons écoeurants». Il n'a bien entendu pas échappé à Nicolas Sarkozy que son ancien Premier ministre François Fillon (qui dément catégoriquement) est accusé d'avoir comploté contre lui avec l'actuelle majorité. Mais il l'assure ce lundi soir, il a décidé de ne «céder à aucune provocation» et choisi «d'ignorer cette marée de boue qu'on voudrait répandre sur la République française».

En meeting à Caen pour défendre sa candidature à la présidence de l'UMP, Nicolas Sarkozy est revenu sur l'affaire Fillon-Jouyet. Mais pour mieux prendre de la hauteur. Alors que le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet a reconnu dimanche avoir parlé des affaires visant Sarkozy avec Fillon après avoir assuré le contraire, l'ex-président de la République fustige le «pouvoir en place» : «Le mensonge est leur pratique quotidienne.» 

«Je ne polémiquerai avec aucun membre de ma famille politique»

Nicolas Sarkozy l'affirme, «les révélations du week-end dernier (le) renforcent dans cette certitude, dans la conviction, qu'il nous faut tourner la page de ces feuilletons écoeurants où l'on veut abattre un concurrent ou un adversaire en le salissant».  «Le Monde» dispose d'un enregistrement dans lequel Jean-Pierre Jouyet affirme que François Fillon lui aurait demandé, lors d'un déjeuner, d'accélérer les procédures judiciaires contre lui...

«C'est le contraire de l'idéal républicain», lâche Sarkozy. «Le pouvoir n'a-t-il rien d'autre à faire que de donner le sentiment de vouloir instrumentaliser la justice?» charge-t-il, se demandant «jusqu'où ira la folie de tout détruire et de tout salir».

L'ancien président de la République n'oublie pas son camp pour autant. «Je ne polémiquerai avec aucun membre de ma famille politique, conformément à l'engagement qui est le mien», promet-il, avant de... rappeler (sans citer les principaux intéressés) les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le mardi 11 nov 2014 à 10:46

    le spécialiste de la boue qu'il a été a parlé, il préfère la m.... maintenant

  • s.thual le mardi 11 nov 2014 à 01:05

    maree de boue , mais on reste assis en attendant qu ils se couchent tous quel spectacle minable depuis quelques annees et quels exemples pour les jeunes ! minable , l interet du pays voudrait que certains demissionnent d cahuzac a jouyet etc etc mais leur cupidié est telle ,,,,,,

  • derouet2 le lundi 10 nov 2014 à 23:50

    et pourtant que n'a t il fait