Affaire Ferry : l'ex-chef des RG dit en avoir parlé à Jospin

le
0
Yves Bertrand a affirmé avoir «fait état» en 2001 auprès des «autorités de tutelle» de rumeurs d'actes pédophiles par un ministre au Maroc, citant comme ayant été informés Daniel Vaillant et Lionel Jospin. Tous deux démentent.

Yves Bertrand avait prévenu qu'il ne donnerait pas le nom du ministre visé par les rumeurs. Entendu vendredi comme témoin par la police dans l'enquête ouverte à la suite d'accusations d'actes de pédophilie lancées par Luc Ferry, l'ex-patron des Renseignements Généraux a en revanche affirmé avoir «fait état» en 2001 de ces rumeurs auprès des «autorités de tutelle» de l'époque, notamment Daniel Vaillant (ministre de l'Intérieur) et Lionel Jospin (premier ministre).

À la question de savoir pourquoi il avait été décidé de ne pas enquêter plus avant, Yves Bertrand a rétorqué : «Je n'en sais rien, il faut leur demander à eux. Ils ont fait ce qu'ils ont voulu. Ce n'était pas mon rôle». Daniel Vaillant a démenti vendredi soir, affirmant n'avoir «jamais été tenu informé, à aucun moment» par Yves Bertrand «des faits» de pédophilie en question. «M. Jospin est solidaire de la réaction de Daniel Vaillant et s'y associe», a indiqué à l'Agence France-Pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant