Affaire EADS: Lagardère et Daimler renvoyés en correctionnelle

le
0
Le juge d'instruction Serge Tournaire a décidé d'aller jusqu'au bout de la procédure pénale, en renvoyant les deux anciens actionnaires privés du géant aéronautique et 7 hauts cadres devant le TGI de Paris.

Quatre ans après avoir été jugée par l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'affaire EADS rebondit. Dans une ordonnance de plus de 160 pages, le juge d'instruction Serge Tournaire a décidé de renvoyer en correctionnelle «pour délit d'initiés» certains des protagonistes de cette affaire qui avait éclaté à l'été 2006. Les groupes Lagardère et Daimler, à l'époque actionnaires privés du géant de l'aéronautique (ils ne le sont plus depuis avril dernier) et sept hauts dirigeants sur les dix-sept cités par l'AMF seront jugés par le tribunal de grande instance de Paris. EADS n'est en revanche pas renvoyé en correctionnelle alors que l'entreprise figurait sur la liste des «suspects» de l'AMF.

«Le juge Tournaire s'est concentré sur ceux qui ont vendu leurs t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant