Affaire Dupont de Ligonnès : les ossements retrouvés ne sont pas les siens

le
1
La maison de la famille Dupont de Ligonnès à Nantes fouillée par la police, le 21 avril 2011.
La maison de la famille Dupont de Ligonnès à Nantes fouillée par la police, le 21 avril 2011.

Quatre ans après le début de l'affaire, des ossements avaient été découverts mardi soir dans une forêt près de Fréjus (Var), non loin de l'endroit où a été vu pour la dernière fois Xavier Dupont de Ligonnès, dont l'épouse et les quatre enfants ont été tués en 2011. Alors que les expertises des ossements retrouvés dans la forêt de Bagnols (Var) se poursuivent à Marseille, il semble cependant d'ores et déjà acquis que le corps retrouvé le 28 avril par un promeneur n'est pas celui de Xavier Dupont de Ligonnès. C'est ce que prouvent, selon nos informations, les premiers éléments d'identification relevés par la police judiciaire. Des indices concordantsParmi les indices qui n'identifient pas Dupont de Ligonnès figure un os retrouvé avec une broche : une opération que n'a pas subie Dupont de Ligonnès. Par ailleurs, les vêtements retrouvés sur place ne sont pas à la taille du suspect n° 1 dans l'affaire du meurtre d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants, survenu en avril 2011 à Nantes. De même, le type de lunettes retrouvé sur le squelette ne correspond pas aux problèmes ophtalmiques du suspect, évaporé depuis maintenant quatre ans. Cependant, un point trouble encore les enquêteurs de la police judiciaire : un journal local daté de l'été 2013 a été retrouvé sur le campement. Une page pliée de ce quotidien relate justement les investigations de la PJ en juillet 2013. À l'époque, les enquêteurs aidés de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • anlupavi le jeudi 30 avr 2015 à 15:04

    un os retrouvé avec une broche?? et l A D N CELA SERRE A QUOI?? ENCORE DE L'ANCRE GACHEE POUR NE RIEN DIRE