Affaire du Carlton : nouvelle demande de dessaisissement

le
0
Me Eric Dupond-Moretti, conseil de l'ex-dirigeant d'une filiale d'Eiffage mis en examen dans cette affaire, estime que les juges d'instruction «font preuve de déloyauté».

Les juges lillois instruisant l'affaire du Carlton sont contestés par l'avocat de David Roquet, ex-directeur d'une filiale d'Eiffage, mis en examen dans ce dossier de proxénétisme. Me Eric Dupond-Moretti a déposé lundi soir une requête en dessaisissement des trois magistrats. Le procureur général de Douai, Olivier de Baynast, a dix jours pour examiner cette demande et la transmettre ou non à la Cour de cassation.

Même s'il semble peu probable que la requête reçoive une réponse positive, elle dénote d'un climat tendu dans un dossier auquel le nom de Dominique Strauss-Kahn a donné tant de relief. L'ancien patron du FMI n'a pas encore été interrogé par les juges.

Me Eric Dupond-Moretti fait trois griefs aux juges d'instruction dans sa requête rendue publique par La Voix du Nord et Le Parisien. Selon lui, ils ont fait preuve de «déloyauté», notamment en justifiant le maintien en détention de David Roquet, depuis remis en liberté, par des éléments «pas connus des p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant