Affaire du Carlton : le dépaysement du dossier examiné le 9 novembre

le
0
INFO LE FIGARO - Pour justifier le renvoi de l'affaire à une autre juridiction, la demande du parquet s'appuie sur le fait qu'un policier et un avocat, exerçant tous deux à Lille, sont mis en examen dans cette procédure.

La Cour de cassation examinera le 9 novembre la demande de dépaysement du dossier du Carlton de Lille, selon une information du Figaro. La requête, visant au dessaisissement des juges lillois qui instruisent le dossier depuis mars 2011, avait été adressée le 25 octobre par le parquet général de Douai. «C'est la 2ème section de la chambre criminelle de la Cour de cassation qui statuera mercredi 9 novembre sur cette requête», a-t-on précisé mercredi à la Cour de cassation.

Pour justifier le renvoi de l'affaire à une autre juridiction, la demande s'appuyait sur le fait qu'un policier et un avocat, exerçant tous deux à Lille, étaient mis en examen dans cette procédure. Une «bonne administration de la justice» nécessitait donc, selon la requête, que l'instruction soit dépaysée.

Outre le commissaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la Sûreté du Nord, et Me Emmanuel Riglaire,six personnes sont mises en examen dans ce dossier de proxénétisme aggravé.

«Décision s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant