Affaire DSK : Ségolène Royal critique «l'opportunisme» de Martine Aubry

le
0
Après la sortie de sa concurrente sur Strauss-Kahn et les femmes, la présidente de la région Poitou-Charentes a sous-entendu que la maire de Lille avait retourné sa veste pour séduire l'électorat féminin.

Jusqu'à ce jeudi matin, Ségolène Royal s'était refusée à tout commentaire sur le retour de Dominique-Strauss Kahn en France. «Vous n'aurez de ma part aucune petite phrase qui dégrade le débat présidentiel», assurait-elle mercredi lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Avant de botter une nouvelle fois en touche, quelques heures plus tard, sur le plateau du Grand Journal de Canal + : «Aucun Français sur le terrain ne me parle [de DSK]. Ma priorité est d'apporter des solutions crédibles aux problèmes qui touchent les Français».

Mais Ségolène Royal a finalement craqué. Interrogée à nouveau jeudi sur les propos de Martine Aubry, qui affirmait mardi partager l'avis de «beaucoup de femmes» sur l'«attitude» de l'ex-directeur du FMI à leur égard, Ségolène Royal est sortie de sa réserve. Avec des mots choisis, elle a reproché à la maire de Lille, qui stagne dans les sondages, d'avoir voulu, avec cette phrase, séduire l'électorat féminin. Quitte à rom

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant