Affaire DSK : «Les méthodes du procureur de New York sont suspectes»

le
0
INTERVIEW - Le pasteur Alfonso Bernard, dont la paroisse revendique 33.000 fidèles, apporte son soutien matériel à Nafissatou Diallo depuis le début de l'affaire.

Révérend Bernard, nous n'avions pas entendu parler de vous jusqu'à présent dans l'affaire DSK, quel rôle jouez-vous ?

Dès le début je me suis intéressé à l'affaire. L'avocat de la victime, Kenneth Thompson, est membre de ma congrégation. Je prends en charge financièrement les besoins quotidiens de Nafissatou Diallo.

C'est vous qui réglez ses factures d'hôtel et  de garde du corps ?

Oui c'est moi et je ne reçois pas d'argent de son avocat. Ce ne serait ni légal ni éthique. C'est l'United African Congress qui est venu me voir en premier. Ils se demandaient s'il fallait ou non soutenir Nafissatou alors j'ai organisé un entretien avec Kenneth Thompson qui les a convaincus en faisant le récit des événements du 14 mai à l'hôtel. Dès lors, nous avons commencé à nous organiser et mobiliser la communauté.

Certains problèmes de crédibilité de Nafissatou Diallo semblent moins graves aujourd'hui. Avez-vous repris confiance en le procureur ?

Je crains que non, je n'ai ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant