Affaire DSK : le dilemme du procureur Vance

le
0
Le parquet reçoit lundi la plaignante, dont la faible crédibilité empêcherait la tenue d'un procès

À New-York

L'affaire DSK approche de son dénouement, du moins pour son volet pénal. Plusieurs signes indiquent un abandon des charges par le procureur lors de la prochaine audience, prévue mardi à 11h30, heure locale. Citant des sources proches du parquet, le New York Post affirmait dimanche que le procureur s'apprêtait à déposer une motion d'abandon des charges, faute de pouvoir prouver la culpabilité de Dominique Strauss-Kahn «au-delà du doute raisonnable», du fait des problèmes de crédibilité de Nafissatou Diallo. Cette motion devrait revenir en détail sur les trois mois d'enquête qui ont suivi les événements du 14 mai au Sofitel de Times Square, après lesquels l'immigrée guinéenne a accusé l'ancien directeur du FMI de tentative de viol. Selon le New York Post, le parquet pourrait apporter de nouveaux détails sur l'affaire, accablants pour la femme de chambre du Sofitel. Ceux-ci s'ajouteraient à la longue liste de «problèmes» cités fin juin: mensonge

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant