Affaire DSK : l'avocat de Banon reçu par l'équipe du procureur de New York

le
0
David Koubbi, qui défend la romancière française, a été vu mardi entrant et ressortant du bureau du procureur Cyrus Vance, au côté de Kenneth Thompson, le principal défenseur de la femme de ménage du Sofitel de New York

David Koubbi, l'avocat de Tristane Banon, a été vu mardi entrant et ressortant du bureau du procureur de Manhattan, Cyrus Vance, au côté de Kenneth Thompson, le principal défenseur de la femme de ménage du Sofitel de New York. Les avocats n'ont pas voulu dire avec qui ils s'étaient entretenus pendant les trois heures qu'ils ont passées dans le bureau du procureur. Cette entrevue surprise avec les collaborateurs du procureur prouve au moins que la justice américaine s'intéresse à l'affaire Banon.

En principe, des faits intervenus en France peuvent être invoqués «sans aucun problème» devant une cour américaine, «surtout s'il y a eu jugement», l'Amérique reconnaissant la validité de la justice française, explique l'ancienne juge Leslie Crocker Snyder. «Si Cyrus Vance se décidait à le faire, il devrait envoyer une motion au juge Obus, invoquant la loi Molineux», un texte datant de 1901, qui régule l'utilisation de faits antérieurs, précise l'avocat pénaliste ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant