Affaire DSK-Banon : Hollande entendu en septembre

le
0
INFO LE FIGARO - Le rendez-vous est prévu quelques semaines à peine avant la primaire socialiste.

Le poison du dossier DSK se distille lentement au cœur du PS, polluant aujourd'hui la candidature de François Hollande. Les enquêteurs ont décidé d'entendre l'actuel favori de la primaire socialiste dans le volet «Tristane Banon», début septembre.

Les policiers de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) s'interrogent sur l'information dont il disposait au sujet de la rencontre de février 2003 entre DSK et la jeune écrivain qui aurait donné lieu, selon elle, à une tentative de viol. Ils veulent connaître le rôle qu'a pu jouer à l'époque l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste.

Un dossier piège

Il y a quelques semaines, lorsqu'a éclaté le scandale du Sofitel de New York, et qu'a resurgi le dossier Banon, Anne Mansouret, mère de la jeune femme, elle-même élue PS de l'Eure, a expliqué avoir confié l'affaire, à l'époque, à François Hollande. Le responsable politique aurait même personnellement téléphoné à la jeune fe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant