Affaire des pompiers: la brigade de Paris réagit au déferrement. Durée: 42 s.

le
1

Douze pompiers de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), accusés de viol et de violences, devaient être présentés vendredi à un juge d'instruction pour être mis en examen. "Si les faits sont avérés, c'est une affaire particulièrement grave et totalement inacceptable", selon Pascal Le Testu, porte-parole de la brigade des sapeurs pompiers de Paris. Durée: 42 s.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le vendredi 11 mai 2012 à 23:25

    Encore un bon journaleux de m...de ! défèrement dont l'existence même est douteuse - à la différence du verbe déférer qui lui existe - lorsqu'il est utilisé en jargon judiciaire, il ne prend qu'un R !