Affaire des fausses informations : VINCI porte plainte contre X

le
0

(AOF) - Vinci a décidé de déposer plainte contre X, jugeant avoir été victime d'une usurpation d'identité qui s'est traduite par l'envoi à certains médias de fausses informations. Ces allégations mensongères, provenant d'une source inconnue à ce jour, faisaient notamment état d'une révision des comptes consolidés du groupe de BTP et de concessions pour l'exercice 2015 et le premier semestre 2016 suite à de supposées malversations comptables ; celles-ci ayant entraîné le licenciement du directeur financier.

Ce premier faux communiqué a été suivi par deux autres faux communiqués, l'un diffusant un démenti partiel, l'autre une " pseudo-revendication " anonyme.

Ces informations mensongères ont fortement impacté le cours de bourse de Vinci, dès leur diffusion.

Réitérant son démenti de ces allégations mensongères, le groupe a confirmé l'ensemble des informations financières diffusées à ce jour aux marchés financiers, notamment s'agissant des perspectives de chiffre d'affaires et de résultats pour 2016, et de sa situation financière.

A ce stade des investigations, Vinci indique n'avoir subi aucune intrusion dans ses systèmes informatiques. La société souligne que l'ensemble des procédures d'information à l'Autorité des marchés financiers, aux marchés financiers, et à la presse a été respecté par ses équipes. Le groupe n'a donc pas été victime d'un piratage informatique, mais d'usurpation d'identité. Des adresses e-mail comportant la dénomination Vinci ont en effet été utilisées pour tromper les médias. Les noms du directeur de la communication du groupe et du responsable du service de presse ont également été usurpés. Enfin, un faux site web Vinci a été créé sur lequel le premier faux communiqué de presse a été publié en version téléchargeable.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant