Affaire des e-mails : le FBI obtient un mandat pour poursuivre l'enquête sur Clinton

le
0
Hillary Clinton et sa collaboratrice Huma Abedin, le 28 octobre.
Hillary Clinton et sa collaboratrice Huma Abedin, le 28 octobre.

Les enquêteurs fédéraux vont pouvoir examiner les milliers de messages dont la découverte a été révélée par le directeur du FBI vendredi. Le camp démocrate fulmine.

Le FBI a obtenu un nouveau mandat de perquisition qui lui permet d’examiner de nouveaux e-mails liés à Hillary Clinton, selon les informations du New York Times, dimanche 30 octobre.

Des milliers d’emails auraient été récemment retrouvés sur un ordinateur que partageait la plus proche collaboratrice de la candidate démocrate, Huma Abedin, avec son mari Anthony Weiner. Ce dernier, dont Huma Abedin s’est séparée en août, fait l’objet d’une enquête pour avoir envoyé des SMS à caractère sexuel à une adolescente de 15 ans, et c’est dans le cadre de cette enquête que les e-mails ont été découverts.

Mais les enquêteurs avaient besoin d’un nouveau mandat séparé pour poursuivre cette enquête incidente. La question aujourd’hui en suspens est : auront-ils le temps d’achever leurs travaux avant l’élection du 8 novembre ? La police fédérale doit trier des milliers de messages échangés entre Huma Abedin et Anthony Weiner, isoler ceux qui concernent l’enquête Clinton, et établir s’ils constituent une violation des règles du secret-défense.

Dans ce contexte, le camp Clinton a continué dimanche à tirer à boulets rouges sur le directeur du FBI James Comey, qui a créé la stupeur vendredi en annonçant la relance de facto de l’enquête close en juin.

Avance évaporée Car les sondages se resserrent, à neuf jours de l’élection présidentielle américaine. L’ancienne première dame, toujours donnée favorite, est retournée dimanche faire campagne en Floride, Etat-clé particulièrement important dan...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant