Affaire Depardieu : comment sont imposés les Russes

le
0
Gérard Depardieu vient d'obtenir la citoyenneté russe où il existe un impôt sur le revenu unique à 13 %. Mais l'acteur, désormais résident belge, paiera ses impôts outre-Quiévrain.

Pour payer ses impôts dans un pays, il faut y résider au sens fiscal, ce qui suppose notamment d'y habiter six mois et un jour par an. La nationalité n'a aucune importance (sauf pour le cas très particulier des Américains). «S'il continue à habiter Néchin, Gérard Depardieu payera donc ses impôts à l'État belge, et non à l'État russe», explique Corinne Dadi, avocate associée chez Stehlin & Associés. Sa note sera bien moins élevée qu'en France, la Belgique n'ayant ni impôt sur la fortune, ni impôt sur les plus-values sur titres.

La fiscalité russe est particulière. L'impôt sur le revenu (IR) russe comporte un seul taux, de 13 %, s'appliquant à l'ensemble des revenus: c'est une «flat tax». En France ou en Belgique, l'IR fonctionne par tranches de revenus auxquelles corr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant