Affaire de pédophilie à Lyon : une cinquième plainte formellement déposée

le , mis à jour le
0
Mgr Barbarin doit aujourd'hui faire face aux affaires de pédophilie passées remontant à la surface au sein de son diocèse. 
Mgr Barbarin doit aujourd'hui faire face aux affaires de pédophilie passées remontant à la surface au sein de son diocèse. 

Les locaux de l'archevêché de Lyon ont fait l'objet d'une perquisition mercredi 30 mars dans le cadre non pas d'une, mais de deux enquêtes. L'une concerne les accusations de "non-dénonciation" d'agressions sexuelles et de "mise en danger de la vie d'autrui", émanant de quatre victimes du père Bernard Preynat réunies au sein de l'association La Parole libérée, dont les plaintes viennent d'être déclarées non prescrites. Mais l'autre concerne des accusations du même type émanant d'une victime d'un autre prêtre du diocèse, connue sous le prénom de "Pierre". Cette cinquième victime avait contacté par courrier le parquet de Lyon à la mi-février. Mais ce n'est en fait que dans le cadre de son audition mardi 29 mars par la brigade de protection des familles, à la sûreté départementale de Lyon, que ce haut fonctionnaire de 42 ans a formellement porté plainte, pour "dissimulation de crime et délit et mise en danger de la vie d'autrui". Une plainte qui vise non seulement Mgr Barbarin mais aussi "toute personne n'ayant pas pris les mesures nécessaires vis-à-vis de Jérôme Billioud".

Le cas de l'abbé Billoud

Le Point.fr s'était fait l'écho de cette seconde affaire dès le 14 mars dernier : alors âgé de 17 puis de 19 ans, "Pierre" nous avait confirmé avoir lui aussi subi à plusieurs reprises des "gestes déplacés" de la part de l'abbé Jérôme Billoud, aujourd'hui curé de la paroisse de l'Immaculée Conception, à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant