Affaire de Ligonnès : la maison du drame toujours invendue

le
0

Malgré les efforts de l’agence pour faire oublier le drame qui y est survenu, la maison nantaise de Xavier Dupont de Ligonnès ne parvient pas à trouver preneur. Son prix est pourtant attractif : 296.900 euros.

Depuis le 21 avril 2011, date à laquelle ont été trouvés les corps de la famille Dupont de Ligonnès, la grande bâtisse du centre-ville de Nantes où la macabre découverte a eu lieu est toujours invendue... «À vendre sur Nantes, rond-point de Rennes, maison rénovée, comprenant salon séjour de 30 m2, 5 chambres, un bureau, terrain de 300m2». Pour illustrer l’annonce, trois photos, d’une pièce de vie sur parquet, d’une chambre mansardée et du jardin arboré, raconte le quotidien local Presse-Océan.

Rien, dans cette annonce, ne laisse transparaître que le bien a été le théâtre d’un fait divers sordide, il y a un peu moins de quatre ans: aucune photo de la façade - trop reconnaissable - ni aucune autre précision sur l’emplacement exact de cette maison... Si le dénouement de cette affaire est toujours un mystère, la vente de la maison se fait elle aussi toujours attendre! Et ce malgré son prix attractif: 296.900 euros, pour une surface habitable de 122 mètres carrés.

À Nantes, le prix moyen au mètre carré pour une maison est de 2.703 euros, et de 4.055 euros si l’on prend le haut de la fourchette. Selon un professionnel du secteur, ce type de produit pourrait être affiché à environ 420.000 €, au moins, si l’on tient compte de sa localisation. Le prix affiché est donc nettement inférieur aux prix du marché nantais. Mais manifestement encore trop élevé, même si plusieurs acheteurs potentiels se sont manifestés, toujours selon Presse-Océan.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant