Affaire de la «quenelle» : Anelka risque une lourde sanction

le
0
Affaire de la «quenelle» : Anelka risque une lourde sanction
Affaire de la «quenelle» : Anelka risque une lourde sanction

La nouvelle provocation de Nicolas Anelka passe mal outre-Manche. L'enfant terrible du football français a célébré son premier but de la saison avec son club anglais de West Bromwich Albion en accomplissant une «quenelle», ce geste popularisé par l'humoriste controversé Dieudonné, un signe ouvertement antisémite pour ses détracteurs. Un geste salué par l'humoriste français sur son compte twitter ce dimanche et qui pourrait lui valoir une sanction disciplinaire par la Fédération anglaise de football.

Cette provocation intervient au lendemain de la décision de Manuel Valls, ministre de l'intérieur, de «tout faire» pour interdires les spectacles de Dieudonné, qui «contribuent à accroître les risques de troubles à l'ordre public». Le geste d'Anelka, condamné dès hier par la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, vaut au joueur les foudres de la presse britannique. Il fait la une du cahier sports du Sunday Telegraph sous le titre «Disgusting» (Ecoeurant).

#Anelka fait les gros titres du Sunday Telegraph.... via @sebparraud pic.twitter.com/EvB2YtSB3w? GERSCHEL Frédéric (@fgerschel) 28 Décembre 2013

Vers une suspension de 5 matches ?

Nicolas Anelka pourrait faire l'objet de sanctions disciplinaires après une enquête lancée ce dimanche par la Fédération anglaise de football. En cas de condamnation, le joueur risque gros. Une nouvelle mesure disciplinaire introduite en mai 2013 permet en effet de suspendre pour cinq matchs minimum tout joueur dont la conduite serait jugée discriminatoire.

Le buteur de 34 ans s'est justifié sur Twitter en affirmant qu'il s'agissait «juste d'une dédicace pour (son) ami humoriste Dieudonné». Dans la soirée, il a également posté une photo de Barack Obama entouré du rappeur Jay-Z et de Beyoncé faisant un geste qui ressemblerait vaguement à une quenelle. Il s'agit en fait d'une pose de Jay-Z dans un de ses clips, «Dirt of your shoulder», littéralement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant