Affaire de corruption : Michel Neyret et quatre autres policiers suspendus

le
0
Ces cinq haut-gradés sont mis en examen dans l'affaire de corruption et de trafic d'influence présumés qui ébranle la police française. Un compte en banque ouvert au nom de Mme Neyret en Suisse intrigue les enquêteurs.

Après Michel Neyret, l'ex-numéro 2 de la police judiciaire de Lyon, le chef de la PJ de Grenoble et trois autres policiers ont été mis en examen pour «trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, vol en réunion et détournement de scellés» dans le cadre de l'enquête autour du commissaire lyonnais. Si Michel Neyret est écroué à la prison de la Santé depuis lundi, les quatre autres hommes ont été laissés libre sous contrôle judiciaire.

Les cinq policiers ont été suspendus de leurs fonctions mercredi. Dans le cas de Michel Neyret, le ministère de l'Intérieur a précisé que «l'application de la suspension est différée en raison de son placement en détention provisoire».

Un compte en Suisse

Outre le chef de la PJ grenobloise, le commissaire Christophe Gavat, les trois personnes suspendues sont son adjoint Gilles Guillotin, le patron de la brigade de recherche et d'intervention de Lyon, Aymeric Saudurbay, et d'un membre de la brigade des stupéfiants de Lyo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant