Affaire Dassault : révélations sur une tentative d'assassinat

le
0
Serge Dassault à Corbeil-Essonnes en octobre 2009.
Serge Dassault à Corbeil-Essonnes en octobre 2009.

Younès Bounouara - qui a perçu 2 millions d'euros de la part de Serge Dassault - était son agent d'influence dans les cités de Corbeil-Essonnes. En février 2013, il tire sur Fatah Hou, 33 ans, un boxeur amateur qui, selon Bounouara, tentait de le racketter à l'aide de plusieurs complices. L'équipe est très défavorablement connue des services de police. Selon la partie civile, le commanditaire de cette tentative de meurtre n'est autre que Serge Dassault lui-même qui souhaitait faire taire Fatah Hou, détenteur de preuves sur le "système Dassault" à Corbeil. Une thèse mise à mal par un certain nombre d'éléments. Ce jour de février, Bounouara est attablé dans la brasserie familiale du centre-ville de Corbeil. Menacé le matin même, il s'empare de son arme à la vue de Fatah Hou et de ses amis. Il a toujours reconnu l'avoir pointée en direction du jeune homme. Bounouara tire deux fois, mais, lors du deuxième tir, un client de la brasserie détourne l'arme. Hou s'écroule et restera dans le coma plusieurs jours. Pensant l'avoir tué, Bounouara prend la fuite. Aujourd'hui, les constatations balistiques effectuées par les policiers pourraient laisser penser à un deuxième tireur. Une balle a touché Hou à l'épaule droite, mais les enquêteurs n'ont pas retrouvé trace de l'impact de sortie. Un autre projectile a été arrêté par la carrosserie du véhicule. Enfin, un impact de sortie sur la vitre gauche du véhicule laisse penser qu'il y a pu y...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant