Affaire Dassault : perquisition chez les soeurs de Younès Bounouara

le
2
Serge Dassault.
Serge Dassault.

La police a procédé lundi matin à des interpellations dans l'enquête sur des soupçons d'achats de voix à Corbeil-Essonnes (Essonne), fief du sénateur UMP Serge Dassault, a-t-on appris de source proche du dossier. La source n'a pas précisé le nombre de personnes interpellées. Dans le cadre de cette opération, des perquisitions - révélées par M6 - ont lieu chez des particuliers à Corbeil-Essonnes et à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne), a-t-on ajouté de même source. Les soeurs de Younès Bounouara en garde à vueSelon nos informations, ce sont les soeurs de Younès Bounouara qui ont été l'objet de cette perquisition de la Division nationale des investigations financières et fiscales (Dniff) de Nanterre sur commission rogatoire du juge Daief. Leurs numéros de compte en banque apparaissent dans la procédure comme ayant servi d'intermédiaires en faveur de leur frère Younès, qui a perçu près de 2 millions d'euros de la part de Serge Dassault dans une banque au Liban.Le magistrat soupçonne que cet argent aurait pu servir à acheter des votes en faveur du maire actuel Jean-Pierre Bechter, ce que Bounouara a toujours démenti. En effet, les deux hommes ne s'entendent pas. Bounouara n'a pas fait la campagne de Bechter en 2010, préférant soutenir une liste dissidente divers droite. Selon son témoignage, lorsque le candidat dissident s'est reporté sur Bechter au second tour, Bounouara n'a pas mené campagne. Les soeurs de Younès...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KRIST17 le mardi 14 jan 2014 à 00:08

    un fabriquant d'arme....de l'argent qui part au liban...et on voudrait nous faire croire a une campagne municipale en France...non mais ..... ça va bien...oui

  • M7093115 le lundi 13 jan 2014 à 22:13

    Pas joli joli tout cela ne vole pas bien haut Monsieur Dassault.....