Affaire Clearstream : Denis Robert blanchi

le
0
La Cour de cassation a annulé une condamnation en appel du journaliste, poursuivi par la chambre de compensation luxembourgeoise qu'il accusait d'avoir blanchi de l'argent sale.

C'est une belle bataille judiciaire que vient de remporter Denis Robert : la Cour de cassation a annulé la condamnation en appel du journaliste, poursuivi pour diffamation par la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream.

Le 16 octobre 2008, l'ancien journaliste de Libération avait été condamné en appel pour avoir assuré, dans un documentaire sur Canal + intitulé Les dissimulateurs ainsi que dans deux ouvrages, Révélation$ et La Boîte noire, que la société Clearstream avait blanchi de l'argent sale. Il avait été condamné à payer 4.500 euros de dommages et intérêts ainsi que plusieurs milliers d'euros de frais de justice.

Clearstream avait par la suite proposé un arrangement à Denis Robert, que celui-ci avait refusé. Il avait alors formé un pourvoi en cassation. Dans un arrêt rendu jeudi, la 1ère chambre civile de la Cour de cassation a donné raison au journaliste et a cassé la décision de la cour d'appel de Paris en relevant «l'intérêt général

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant