Affaire Cesson-Montpellier : Un avocat donne des explications

le
0

Maître Antoine Séméria, avocat spécialisé notamment en droit du sport, a apporté quelques éclairages sur l?affaire qui frappe actuellement le monde du handball. Plusieurs joueurs de Montpellier auraient fait exprès de perdre un match de D1 la saison passée face à Cesson-Sévigné afin de faire gagner de l?argent aux paris sportifs à leurs proches. « Une action judiciaire est en cours avec en l?occurrence une action pénale, a affirmé l?avocat. Si les soupçons sont avérés sur les joueurs, ces derniers seront poursuivis pénalement et devront répondre de faits de corruption passive. Depuis l?entrée en vigueur de la loi du 1er février 2012 visant à renforcer le dispositif relatif à l?éthique dans le sport, les joueurs concernés peuvent encourir des peines qui allant jusqu?à cinq ans d?emprisonnement et une amende pouvant atteindre 75 000?. »

Alors que l?entraîneur de Montpellier, Patrice Canayer, a brisé le silence mercredi soir, ses dirigeants pourront eux-mêmes infliger des sanctions à leurs joueurs : « Les sanctions disciplinaires sont à la libre appréciation de l?employeur, poursuit-il. Celui-ci peut sévir en sanctionnant les joueurs concernés par des non-sélections pour les matchs, en décidant d?une mise à pied, voire d'un licenciement dans le cas échéant. Dans le cadre d?une décision pénale, si l?on assiste à un jugement défavorable pour le ou les joueurs en question, le club sera en position de force pour attaquer le salarié devant le conseil des prud?hommes. L?issue peut entraîner un licenciement jugé réel et sérieux. » Les Montpelliérains sont désormais prévenus?

Propos recueillis par David Aiello pour « à domicile », l?émission de la nouvelle chaîne de télévision sport365

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant