Affaire Carlton : DSK dénonce un «lynchage médiatique»

le
0
L'ancien patron du FMI demande à nouveau vendredi «à être entendu le plus rapidement possible» par les enquêteurs chargés de l'affaire de proxénétisme en lien avec l'hôtel Carlton de Lille

Cité dans l'affaire du Carlton de Lille, Dominique Strauss-Kahn a réitéré vendredi sa demande d'«être entendu le plus rapidement possible» par les enquêteurs. Dans un communiqué, ses avocats dénoncent en outre le «véritable lynchage médiatique» dont ferait l'objet l'ancien directeur du FMI.

C'est parce que Dominique Strauss-Kahn aurait participé à des parties fines organisées par certains des hommes mis en cause dans ce dossier de proxénétisme et d'abus de biens sociaux que son nom y apparaît. Des éléments de l'enquête ont largement fuité dans la presse, notamment la retranscription de SMS évoquant l'organisation de soirées coquines échangés entre DSK et l'entrepreneur Fabrice Paszkowski. Ce dernier, responsable d'une société de matériel médical dans le Nord, a été inculpé et écroué pour proxénétisme aggravé en bande organisée, association de malfaiteurs et escroquerie en bande organisée. Des prostituées auraient en outre témoigné avoir eu de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant