Affaire Cahuzac : un témoin clé arrêté en Suisse

le
10
Affaire Cahuzac : un témoin clé arrêté en Suisse
Affaire Cahuzac : un témoin clé arrêté en Suisse

Témoin dans l'affaire Cahuzac, Pierre Condamin-Gerbier est en détention préventive en Suisse. Il est accusé de « renseignement économique», en clair d'espionnage. Il est soupçonné d'avoir fourni des informations bancaires confidentielles à des tiers.

Pierre Condamin-Gerbier est un homme de l'ombre. Cet ex-cadre de la banque genevoise Reyl s'est fait connaître au moment de l'affaire Cahuzac. Il a été auditionné par la commission d'enquête parlementaire en charge d'étudier les possibles dysfonctionnements de l'Etat dans ce scandale. C'est notamment lui qui a affirmé qu'une quinzaine «de responsable politiques, ministres et de la précédente et de l'actuelle majorité» possèdent des comptes en Suisse non-déclarés. Pierre Condamin-Gerbier est aussi l'homme qui a reconnu la voix d'Hervé Dreyfus, le gestionnaire de fortune de Jérôme Cahuzac sur l'enregistrement qui a déclenché l'affaire.

VIDEO : Pierre Condamin Gerbier lors de son audition à l'Assemblée Nationale

Cet ancien banquier Suisse est une personnalité sulfureuse. Sa carrière dans la finance est en pointillée. Cet homme de 42 ans est originaire de Saint-Etienne. Après être passé par HEC, il a travaillé en Angleterre avant d'arriver en Suisse, à Genève en 2005. Il officie un an pour le compte d'UBS, puis il est licencié. Pierre Condamin-Gerbier est convaincu d'abus de confiance pour un montant dépassant 30 000 euros. Après cela, difficile de trouver un emploi. Reyl, la banque qui a abrité le compte de Jérôme Cahuzac lui proposera pourtant un emploi pendant 4 ans. Lorsque l'établissement découvre cette condamnation pénale, Pierre Condamin-Gerbier est remercié. Quelques petits contrats n'excédant pas 6 mois puis des années de chômage. Aujourd'hui, Pierre Condamin-Gerbier accuse environ 120 000 euros de dettes.

Au cours de sa brève célébrité, l'ex-banquier suisse a menti et diffamé plusieurs personnalités du monde de la finance. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • froggy83 le lundi 22 juil 2013 à 08:57

    il faut comprendre qu'il vaut mieux être politicien vé.reux que HEC "avec 4 années de chômage, des dettes" dans le monde d'aujourd'hui : mon fils, tu seras politichien de ta race, ah non on ne peut plus dire 'race' !

  • perkele le lundi 15 juil 2013 à 08:12

    il y a quelques semaines, les medias le citait en exemple de transparence, et maintenant qu'il revele qu'une quinzaine de politiques ont des comptes cachés, le parisien dresse un prortrait de criminel (à grand renfort de "personnalité sulfureuse" et d'"homme de l'ombre"). Navrant!

  • laroque7 le dimanche 14 juil 2013 à 12:14

    Il y a beaucoup de personnes politiques condamnées et qui exercent toujours aujourd'hui et qui n apportent rien à nos sociétés.Curieusement on ne parle pas d hommes de l'ombre pour eux...

  • rakiri le dimanche 14 juil 2013 à 01:00

    quand on emprisonne les gens qui dérangent le système au pouvoir cela porte un nom !!1789 !!

  • gstorti le samedi 13 juil 2013 à 22:19

    En cassant son image, on laisse planer qu'il ment dans cette affaire..., et y en as qui crois qu e c'est un menteur. Les meilleurs contrôles fiscaux, ne sont ils pas des dénonciations d'époux ( ses)? Au moment de divorces? Alors c'est normal, on casse son image et ensuite oublie, et dans le cul-de-basse-fosse...

  • coche123 le samedi 13 juil 2013 à 21:50

    quel beau cv ! il n'y a qu'une commission d'enquête parlementaire française pour avaler les fadaises d'un tel individu.

  • gmailla7 le samedi 13 juil 2013 à 21:49

    ET OUI IGVISOR POLITICIENS ET JUSTICE POUR.....

  • salar12 le samedi 13 juil 2013 à 18:20

    Il faut maintenir la pression sur la suisse afin qu' elle cesse de se conduire en état voyou et parasite.

  • j.capman le samedi 13 juil 2013 à 17:46

    L église l avait inventée rien de nouveau ; malheur à celui par qui le scandale arrive ; les honnêtes hommes ont eux compris que c était celui qui commettait le délit le responsable que nenni c est le dénonciateur !!!!

  • igvisor le samedi 13 juil 2013 à 17:13

    C'est classique plutot que de mette en Tole ceux qui fraude on attaque les temoins des Fraudes ( Idem affaire Snowden ) En gros ils faut laisser les politiques magouiller tranquilles