Affaire Cahuzac : le ton monte entre Courson et la majorité

le
47
Affaire Cahuzac : le ton monte entre Courson et la majorité
Affaire Cahuzac : le ton monte entre Courson et la majorité

Charles de Courson persiste à accuser l'exécutif, la majorité fait bloc contre lui. Les relations se tendent ce jeudi entre le PS et le président UDI de la commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur la gestion de l'affaire Cahuzac par le gouvernement et l'Elysée. La raison ? Charles de Courson a déclaré publiquement à plusieurs reprises, que ce soit mercredi matin ou ce jeudi dans Le Figaro, que François Hollande avait toutes les informations nécessaires dès le mois de décembre - donc au début de l'affaire - prouvant que Jérôme Cahuzac avait un compte caché en Suisse. En clair, il estime que le président de la République n'a pas réagi de manière appropriée, à savoir en écartant immédiatement Jérôme Cahuzac du poste de ministre du Budget.

«Monsieur de Courson cherche à se faire un nom, à se faire de la publicité, à se faire connaître.» Sur Europe 1, le sénateur PS François Rebsamen, intime du président de la République, a volé dans les plumes du président de la commission d'enquête. «Que monsieur de Courson donne cette preuve», a répliqué sur I-télé Bruno le Roux, affirmant avoir «suivi toutes les auditions» et n'avoir «vu absolument aucune preuve».

Vallaud-Belkacem assez surprise

Najat Vallaud-Belkacem s'est déclarée quant à elle, jeudi sur France 2, «assez surprise» du comportement du président de la commission d'enquête. « Voir M. de Courson courir les plateaux de télévision pour commenter ce travail ne me paraît pas de bon aloi parce que je pense qu'il faut respecter les règles de cette commission.» La porte-parole a pris la défense du Chef de l'Etat. «François Hollande a toujours dit comment les événements s'étaient passés, ça n'est pas comme s'il n'avait pas été amené à s'exprimer.»

François de Rugy, le coprésident du groupe EELV à l'Assemblée nationale a révélé sur LCI être lui aussi «un peu surpris» que le centriste Charles de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le vendredi 19 juil 2013 à 14:43

    Bonjour knbskin, si vous voulez mon heumble avis le gouvernement n'a pas besoin de C de courson pour couler, il ne débrouille très bien tout seul tant il est dans le déni de réalité et l'évitement des vrais problème, tant le but n'est pas de faire mais faire croire...

  • M7446365 le vendredi 19 juil 2013 à 13:40

    Najat Vallaud-Belkacem vive li frice

  • kejocol le vendredi 19 juil 2013 à 13:25

    Tiens, on se croirait avec le precedent gouvt!!!!en fait, il n'y a pas eu de changement, on a le meme president mais de gauche. a la radio ce matin , NEU NEU s'est qualifie de vieillot avec son slogan de president normal. ce gouvt devient de plus en plus pitoyable. la je dis on a reellement besoin de changement.

  • knbskin le vendredi 19 juil 2013 à 12:37

    Bonjour SuRaCtA ... Charles de Courson me semble faire partie des rares politiques avec lesquels le pays pourrait prendre un nouveau départ après une grosse cata qui me semble inévitable à court terme. C'est un teigneux, apparemment honnête et loin d'être idiot ... S'il arrive à "couler" le gouvernement, j'en serai le premier ravi ... ;)

  • SuRaCtA le vendredi 19 juil 2013 à 12:30

    Absolument M3155433, mais ils sont hélà bien peu nombreux à faire preuve d'antant de probité que lui dans notre paysage politique. citons quand même Jean Lassalle, député qui s'est lancé dans un tour de France à la marche à la rencontre des Français et de leurs problème, et qui avait fait une grève de la faim il y a quelque année pour son territoire.

  • SuRaCtA le vendredi 19 juil 2013 à 12:26

    C'est vrai frenchto, mais la droite à au moins le mérite d'éviter de donner sans cesse des lecon de morale, mais cela ne la dispense pas non plus de faire preuve de déonthologie.

  • M3155433 le vendredi 19 juil 2013 à 12:04

    De Courson est encore un des rares politiciens a etre considéré. Cf post de SuRacat(demande d'imposer les indemnités),1er a publier son patrimoine en trouvant ça normal de rendre des comptes, et bcp d'actions anterieures ds le but de plus de clareté. Il est reconnu au niveau local (5eme mandat de député dans une ville ou il y a pourtant 70% de logements sociaux

  • mfouche2 le vendredi 19 juil 2013 à 11:52

    ça sent fort la me.de pour " MOI président"

  • SuRaCtA le vendredi 19 juil 2013 à 09:55

    Même si la droite n'est pas en reste, il est vrai que la gauche fait très fort avec DSK, Guerrini, Dalongeville, Andrieux, Fabuis et Cahusac ! A vouloir laver plus blanc que blanc quand en camapagne éléecotrale quand on sait pertinament ce que sont les pratiques politique, les déconvenues sont innévitable...

  • SuRaCtA le vendredi 19 juil 2013 à 09:49

    Pour une fois qu'un homme politique semble assez intègre, droit et raisonnable tout parti politique confondu et assez obstiné pour faire mergé une vérité, le mut socialsite semble décidé à y faire barage.