Affaire Cahuzac : le directeur adjoint de l'Élysée entendu le 18 juin

le
1
INFO LE FIGARO - Alain Zabulon, ancien sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot, et l'ancien juge Jean-Louis Bruguière seront auditionnés par la commission d'enquête parlementaire la semaine prochaine.

La commission d'enquête parlementaire sur les dysfonctionnements de l'État dans l'affaire Cahuzac auditionnera mardi 18 juin le directeur adjoint de cabinet de François Hollande à l'Élysée, Alain Zabulon, et le 19 juin l'ancien juge d'instruction Jean-Louis Bruguière.

Auditionné par la commission d'enquête, Michel Gonelle, l'ancien maire RPR de Villeneuve-sur-Lot, a en effet expliqué aux députés qu'après les premières révélations de Mediapart, le 4 décembre 2012, il avait écrit une lettre manuscrite à François Hollande, sept mois après son élection à l'élection présidentielle. Le 15 décembre, Michel Gonelle avait pris contact avec Alain Zabulon, directeur adjoint de cabinet du chef de l'État, qu'il connaissait comme ancien sous-préfet du Lot-et-Garonne, pour lu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 13 juin 2013 à 09:24

    Tout le monde SAIT, que c'est un panier à crabes, avec nos "politicards mafieux" de D comme de G...Mais la G est encore pire, car elle se présente comme une "mariée immaculée" pour soit disant défendre le bon peuple de G, alors qu'elle l'"enc-fume" sans vergogne et sans vaseline.Il faut faire un grand ménage, les condamner fortement et les rendre inéligibles à VIE...