Affaire Cahuzac : l'UMP claque la porte de la commission d'enquête

le
11
Affaire Cahuzac : l'UMP claque la porte de la commission d'enquête
Affaire Cahuzac : l'UMP claque la porte de la commission d'enquête

Les députés de l'opposition membres de la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac ont suspendu mercredi leur participation à cette commission. Uné décision annoncée par le député de Seine-et-Marne Christian Jacob. La majorité socialiste de la commission a provoqué l'indignation dans les rangs de l'UMP en écartant l'audition du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Cette demande était formulée par plusieurs membres de l'opposition au sein de la commission d'enquête. Ce mercredi, la députée UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris, s'était elle aussi prononcée pour l'audition de Jean-Marc Ayrault sur l'affaire Cahuzac, «seule solution» selon elle pour percer le mensonge «par omission» de l'ex-ministre du Budget.

D'après un membre socialiste de la commission, la décision de ne pas auditionner Jean-Marc Ayrault a été prise par dix voix contre huit. Face aux refus d'auditionner le chef du gouvernement, la réponse des députés UMP a donc été immédiate.

Face au refus de l'audition du PM, je présente ma démission de la commission d'enquête "Cahuzac" http://t.co/NK8YW23WIC via @wordpressdotcom? Gérald DARMANIN (@GDarmanin) July 24, 2013

Que peut bien craindre le 1er Ministre pour ne pas vouloir témoigner devant la com d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac?? Lionnel Luca (@lionnelluca06) July 24, 2013

Taubira dément avoir été informée

De son côté, Christiane Taubira, la ministre de la Justice, a démenti ce mercredi avoir été informée à plusieurs reprises de l'évolution de l'enquête concernant le compte bancaire à l'étranger de Jérôme Cahuzac, comme l'affirme cette semaine le Canard Enchaîné ? «Je réaffirme tout ce que j'ai dit devant la commission d'enquête où j'ai déposé sous serment», a-t-elle déclaré à la sortie du Conseil des ministres. Le 16 juillet dernier, devant la commission ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le jeudi 25 juil 2013 à 10:08

    Une bombe dans cette fourmilière et on en parle plus, basta !!

  • peggy111 le jeudi 25 juil 2013 à 09:30

    il ferais mieux de s occuper des problemes des français ses incapables

  • .jpeg le jeudi 25 juil 2013 à 09:19

    Une commission d'enquête qui n'a aucun pouvoir, c'est pitoyable mais qui de toute évidence ne donne même pas l'illusion d'être indépendante c'est risible. Et pourtant, Moi, Président ...

  • Breizhll le jeudi 25 juil 2013 à 09:07

    Holland nous a pondu un tres beau gouvernement sans peur et même sans reproche, il n'ont peur de rien. Vive la dictature socialiste

  • M6882307 le jeudi 25 juil 2013 à 08:50

    ET qui parlait de transparence ? Une commission d'enquête qui ne peut pas enquêter c'est pitoyable et dommageable pour la démocratie.

  • p.bernus le jeudi 25 juil 2013 à 08:25

    honte à ces responsables indignes

  • M6695204 le jeudi 25 juil 2013 à 08:11

    l’ensemble de ce ramassis de personnages plus odieux et menteurs les uns que les autres sont un accélérateur du prochain vote du front nationale...! Et comme d'habitude ce sera naturellement la faute à nous autres .Et à la fin c'est la seule stratégie gagnante des socialistes inciter à le haine,n'est ce pas mad la haine ((taubira).

  • 90342016 le jeudi 25 juil 2013 à 08:02

    um-ps sont les mémes__ma poubelle en et remplis

  • janaliz le jeudi 25 juil 2013 à 07:57

    Une troupe de menteurs invétérés. Voilà ce qui dirige la France... Et au sommet ce qui se fait de mieux en phrases creuses et autres mots pour ne rien dire. Vive la synthèse !!!!

  • M1670380 le mercredi 24 juil 2013 à 19:34

    Il est bien entendu que l'on ne saura rien de plus. La "muraille de Chine" a bien fonctionné. Cahuzac ne se souvient même pas être allé le 16 Janvier dernier au bureau de Hollande...On savait combien le PS cultivait l'incompétence. On est désormais convaincu que c'est - aussi - le parti du Mensonge.