Affaire Cahuzac : Jean-Marc Ayrault ne sera pas entendu

le
0
L'audition du premier ministre par la commission d'enquête parlementaire a été rejetée par la majorité socialiste, par dix voix contre huit. Les députés UMP ont immédiatement suspendu leur participation.

La majorité socialiste de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac a refusé mercredi l'audition de Jean-Marc Ayrault. Alors que celle-ci tente de faire la lumière sur le rôle joué par l'exécutif dans l'affaire du compte suisse de l'ex-ministre délégué au Budget, cette décision, prise par dix voix contre huit, a provoqué une crise majeure en son sein. Les députés UMP, qui voulaient notamment interroger le premier ministre sur une réunion controversée à l'Élysée le 16 janvier, ont suspendu leur participation à la commission.

«La majorité vient de prendre une décision extrêmement grave en refusant d'auditionner le premier ministre, s'est offusqué l'élu UMP Daniel Fasquelle. Nous avons décidé de suspendre notre participation aux travaux d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant