Affaire Cahuzac : Gonelle dit avoir prévenu l'Élysée

le
0
Les auditions de la commission d'enquête parlementaire ont débuté mardi à l'Assemblée.

L'audition de Michel Gonelle devant la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac est accablante pour l'entourage de François Hollande. Dans un bref propos liminaire, l'ancien maire RPR de Villeneuve-sur-Lot et ancien député du Lot-et-Garonne a d'emblée expliqué aux députés: «Ce qui a pu être dit sur l'esprit de vindicte, de vengeance et de haine (qui m'animerait) est complètement stupide.»

Michel Gonelle a raconté qu'il avait reçu fin 2000 sur sa messagerie deux appels de Jérôme Cahuzac. Le premier pour l'informer de la venue du ministre de l'Intérieur Daniel Vaillant à l'inauguration d'un commissariat dans sa ville. Le second, qui ne lui était pas destiné, contenant ce fameux message de Cahuzac dans lequel il évoquait un compte à l'étranger. «Pour moi, il n'y avait aucun doute sur cet appel. Mais je me trouvais à la veille d'élections municipales. C'était un document...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant