Affaire Bygmalion : la police étudie le rôle joué par Sarkozy

le
0
L'ex-président de la République Nicolas Sarkozy.
L'ex-président de la République Nicolas Sarkozy.

"J'ai appris le nom de Bygmalion longtemps après la campagne présidentielle", a déclaré Nicolas Sarkozy lors de son passage sur le plateau de France 2, dimanche soir. Ce serait justement le point que les policiers qui enquêtent sur l'affaire tentent d'éclaircir, selon Le Monde.

Le quotidien du soir confie avoir eu accès aux résultats de l'enquête préliminaire menée du 5 mars au 27 juin, ce mardi. Un extrait du dossier publié révèle tout d'abord que les enquêteurs chiffrent le montant des fausses factures à plus de 18,5 millions d'euros. "La société Event & Cie (filiale de Bygmalion), en accord avec plusieurs responsables de l'UMP, a adressé au parti de fausses factures à hauteur de 18 556 175, 95 euros TTC courant 2012", peut-on lire. Ces factures étaient officiellement liées à des conventions organisées par le parti de droite. Elles réglaient en réalité "l'organisation de meetings pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy".

L'enquête se porte ensuite sur les protagonistes de l'affaire. "Les participants à ces faits, les responsables de Event & Cie, de l'UMP et de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, semblent inextricablement liés les uns aux autres dans la décision d'établir ces fausses factures", est-il écrit dans le procès-verbal. "Des investigations complémentaires doivent être menées." Ce passage dévoile que les policiers essayent de déterminer avec précision le rôle joué par l'ex-chef...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant