Affaire Buisson : le contenu d'un enregistrement pirate de Sarkozy dévoilé

le
3
Affaire Buisson : le contenu d'un enregistrement pirate de Sarkozy dévoilé
Affaire Buisson : le contenu d'un enregistrement pirate de Sarkozy dévoilé

Quand l'hebdomadaire Le Point avait révélé que Patrick Buisson, conseiller de Nicolas Sarkozy, avait enregistré ses échanges avec l'ex-chef de l'Etat à son insu, l'intéressé avait opposé un démenti ferme. Le voilà obligé de revoir sa ligne de défense. Le Canard enchaîné publie dans son édition de mercredi ce qu'il présente comme le verbatim d'un après-midi à l'Elysée, capté à l'aide d'un dictaphone. « Il s'agit d'un enregistrement authentique », a admis mardi soir l'avocat de Patrick Buisson, William Goldnadel, interrogé sur BFM TV, qui évoque de simples «notes de travail».

Le journal satirique date l'enregistrement du 27 février 2011. Ce jour-là, une réunion de travail est organisée autour de Nicolas Sarkozy, à quelques heures du remaniement qu'il va annoncer. Patrick Buisson, Henri Guaino, conseiller spécial de l'ex-président, Franck Louvrier, son conseiller en communication, mais aussi le publicitaire Jean-Michel Goudard et le sondeur Pierre Giacometti règlent les dernières modalités du discours.

Un appareil enregistreur tourne, selon Le Canard, qui retrace dès lors le déroulé de deux heures et demi à l'Elysée, entre l'arrivée au Palais de Patrick Buisson et son retour à son domicile. L'hebdomadaire moque le «fayot» Patrick Buisson, que l'on entend se répandre en encouragements et en félicitations auprès de Nicolas Sarkozy.

Sarkozy : «On n'a pas entendu ces connards de chiens ?»

Selon Le Canard, par exemple, après l'enregistrement de l'allocution par laquelle il annonce le remaniement, l'ex-président revient : «On n'a pas entendu ces connards de chiens qui aboyaient (NDLR. dans les jardins élyséens) ?» Le Canard poursuit le verbatim : «Buisson spirituel: «Tu parlais des journalistes ?» Puis courtisan: «C'était très bien! Tu avais les bonnes intonations. Tu as bien détaché les phrases importantes. Faut pas y toucher.»

A un autre moment, l'ancien journaliste du journal ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le mardi 4 mar 2014 à 21:59

    Nuage de fumée. Comme poutin en Ukraine;Pour sauver Le Crédit lyonnais, l'État a créé en 1995 deux structures ... pour cette excellente gestion de l'ére Mitterrand, le Lyonnais a roulé les Français ... L'état français est ruiné, il a de moins en moins de crédibilité.

  • M7361806 le mardi 4 mar 2014 à 21:07

    ON CROIT AMUSER LE PEUPLE AVEC CES BETISES !

  • t.nicox1 le mardi 4 mar 2014 à 19:55

    On s'en fout!!!