Affaire Boom : " Navrant et consternant " pour le médecin de la FDJ

le
0
Affaire Boom : " Navrant et consternant " pour le médecin de la FDJ
Affaire Boom : " Navrant et consternant " pour le médecin de la FDJ

Le médecin de la FDJ, Gérard Guillaume, a dénoncé la décision d'Astana de titulariser Lars Boom pour le Tour de France malgré la non autorisation du MPCC.

L’affaire Lars Boom n’en est qu’à son début. Pas autorisé à prendre le départ du Tour de France en raison d’un taux de cortisol trop bas, le coureur néerlandais a vu son équipe Astana enfreindre les règles du MPCC (Mouvement pour un cyclisme crédible) en l’alignant ce samedi à Utrecht. Pour le médecin de la FDJ, équipe pionnière auprès du MPCC, Gérard Guillaume, cette décision est une très mauvaise nouvelle pour l’image du cyclisme, comme il l’a expliqué à nos confrères du Figaro.

« C’est navrant, consternant, attristant. Le MPCC repose sur la base du volontariat. En s’engageant, les équipes en acceptent le règlement et savent que dans le cas d'un taux de cortisol trop bas leur coureur ne peut pas prendre le départ. J’ai donc du mal à comprendre. Des gens viennent simplement pour redorer leur blason, c’est valorisant en termes d’images mais dès que surgit un problème, on retire son engagement. Rien n’a changé. Il s’agissait pourtant pour Astana d’une belle occasion de dire on a changé, c’est une nouvelle image qu’on peut faire valoir parce que l’équipe traîne ces derniers mois et depuis de longues années, avec Vinokourov lui-même, de nombreuses casseroles. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant