Affaire Bo Xilai : un architecte français arrêté au Cambodge

le
0
L'ambassade de France à Phnom Penh a demandé aux autorités cambodgiennes des éclaircissements sur les motifs de l'arrestation de Patrick Devillers, qui serait un proche de Bo Xilai, l'étoile déchue du Parti communiste chinois.

C'est le dernier rebondissement de l'affaire Bo Xilai. Et la première victime française dans l'un des plus grands scandales politiques chinois. L'architecte français Patrick Devillers, 52 ans, qui serait proche de Bo Xilai, l'étoile déchue du Parti communiste chinois, a été arrêté au Cambodge. Il est réclamé par Pékin.

Le consul de France lui a rendu visite. L'ambassade de France à Phnom Penh a «demandé aux autorités cambodgiennes des éclaircissements sur les motifs de son arrestation». Le patron de la police de Phnom Penh, Touch Naruth, a pour sa part expliqué que le Français avait été arrêté il y a environ deux semaines, «avec la coopération de la Chine». «Nous nous interrogeons sur la possibilité de l'envoyer en Chine ou en France. (Pékin) nous a demandé qu'il soit envoyé en Chine car il y a commis des infractions», a-t-il ajouté. Une annonce qui préfigure sans doute une bagarre diplomatique entre Pékin et Paris sur ce dossier. Phnom Penh est consi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant