Affaire BNP-Paribas : Hollande écrit à Obama

le
3
Affaire BNP-Paribas : Hollande écrit à Obama
Affaire BNP-Paribas : Hollande écrit à Obama

Alors qu'ils vont se rencontrer les 5 et 6 juin pour commémorer le 70éme anniversaire du débarquement, l'affaire BNP-Paribas risque d'être au coeur des discussions entre François Hollande et Barack Obama. Au moment où la justice américaine menace la banque française d'une amende de 10 milliards d'euros pour avoir réalisé des opérations avec des pays sous embargo, le président français a en effet adressé un courrier de protestation à son homologue américain.

François Hollande admet que BNP-Paribas devra payer en cas de faute, selon RTL, mais il demande que la sanction ne soit pas disproportionnée et injuste. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et Michel Sapin, ministre des Finances, vont plus loin en dénonçant le possible impact d'une telle sanction sur notre économie et par ricochet sur le systéme international. Compte tenu de la place de la BNP Paribas en Europe, Laurent Fabius a estimé mardi sur France 2 que cette affaire aurait un «rôle d'entrainement négatif considérable. Si BNP-Paribas voyait ses capitaux imputés, ça voudrait dire moins de prêts notamment pour les entreprises françaises.» Pour Michel Sapin, qui s'exprime ce mercredi dans Les Echos, «si toutes les autorités américaines ne traitaient pas BNP Paribas de manière équitable, la France réagirait fermement pour protéger ses intérêts fondamentaux», prévient-il.

VIDEO. Laurent Fabius sur France 2 mardi matin

Aux Etats-Unis, les médias s'étonnent de l'attitude de la France avec la politisation de cette procédure. Mais Laurent Fabius se dit prêt a peser sur les accords de libre échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis qui sont en cours de négociation. «Ce partenariat commercial ne peut être établi que sur la base de la réciprocité. Or là, vous auriez l'exemple d'une décision injuste et unilatérale. Donc, c'est très sérieux et même un grave problème», a-t-il ajouté.

En pleine commémoration du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le mercredi 4 juin 2014 à 13:44

    Hollande devrait mettre son veto aux accords transatlantique TAFTA , nous sortir du commandement unifié de l'OTAN et vendre les "mistral" aux russes....il deviendrait presque aussi populaire que Chirac quand il a refusé d'aller en guerre en Irak...resterait juste a gagner la coupe du monde pour briguer un deuxième mandat...

  • zeisuke le mercredi 4 juin 2014 à 10:56

    MDR je crois qu'il va pas pouvoir en dormir après le barack

  • d.e.s.t. le mercredi 4 juin 2014 à 10:15

    Cet "allo, Obama, bobo!" est minable : si la banque est reconnue fautive, et il y a des chances pour que ce soit le cas, elle doit payer! C'est trop facile, un particulier condamné à une amende doit payer sous peine de poursuites et une banque s'en tirerait parce qu'elle est "too big to jail"?Insensé!