Affaire Bigard : Michel Charasse déchirait-il les feuilles d'impôt d'artistes ?

le
2
Jean-Marie Bigard a admis sur France Info avoir bénéficié de largesses fiscales lorsque Michel Charasse était ministre du Budget.
Jean-Marie Bigard a admis sur France Info avoir bénéficié de largesses fiscales lorsque Michel Charasse était ministre du Budget.

"C'est faux et c'est con", a réagi Michel Charasse aux propos tenus par Jean-Marie Bigard. Le 1er mai, au micro de France Info, l'humoriste a fait une drôle de révélation sur l'ex-ministre du Budget (de 1988 à 1992) : "Charasse était avec les artistes assez sympa. {...} Il prenait la feuille (d'impôts, NDLR) et la déchirait." La petite phrase fait l'effet d'une bombe. Sur les réseaux sociaux, les Français s'enflamment très vite sur ces passe-droits accordés aux personnalités. Tout en démentant les propos tenus par Jean-Marie Bigard, Michel Charasse a tout de même reconnu avoir reçu plusieurs "réclamations" de stars alors qu'il était à la tête du ministère du Budget. Et d'insister : "Tous ceux qui devaient de l'argent au fisc ont payé ce qu'ils devaient." Interrogé par nos confrères du Parisien, Vincent Drezet, secrétaire général de Solidaires Finances publiques, n'est pas aussi catégorique : "Michel Charasse a laissé l'image de quelqu'un de très engagé dans le suivi des dossiers fiscaux. Autorisait-il des remises gracieuses ? Une chose est sûre, c'est une forte personnalité qui a joué avec cette réputation et laissé planer le doute. Aujourd'hui, seuls lui et les personnes concernées savent jusqu'où sont allées ses interventions." "Charasse n'a jamais déchiré ma feuille d'impôt" Face au tollé suscité par sa "petite phrase", Jean-Marie Bigard a fait marche arrière : "Charasse n'a jamais déchiré ma feuille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le vendredi 2 mai 2014 à 15:05

    c était 1 gro por c ce Charass

  • dotcom1 le vendredi 2 mai 2014 à 14:09

    Déchirait-il uniquement l'avis des artistes de gauche? Ca expliquerait pourquoi Bigard se venge.