Affaire Bettencourt : Prévost-Desprez face à sa hiérarchie

le
0
La présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre a été entendue ce matin suite à ses propos sur l'affaire Bettencourt dans le livre Sarko m'a tuer .

Isabelle Prévost-Desprez, présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, a été entendue ce vendredi matin par Alain Nuée, premier président de la cour d'appel de Versailles. Cette convocation, de nature disciplinaire, découle des propos tenus par la magistrate dans le livre Sarko m'a tuer (Stock). Selon l'avocat de la magistrate, aucune décision sur d'éventuelles poursuites n'a été prise.

Mme Prévost-Desprez affirme qu'une greffière lui a rapporté des déclarations formulées hors procès-verbal par l'ex-infirmière de Liliane Bettencourt, laquelle aurait été témoin de remises d'espèces à Nicolas Sarkozy, peu avant l'élection présidentielle de 2007. L'infirmière et la greffière se sont inscrites en faux contre cette assertion.

L'entretien accordé aux auteurs de l'ouvrage divise la magistrature. Nombre de collègues de Mme Prévost-Desprez s'étonnent qu'elle ait ainsi pris le risque de sortir de son devoir de réserve et de faire état d'u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant