Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy devant le juge

le
0
L'ancien chef de l'État est convoqué jeudi matin à Bordeaux en vue d'une éventuelle mise en examen. » Trois régimes à la disposition du juge d'instruction

Un sombre bureau au sous-sol du palais de justice de Bordeaux, volets clos. Voilà le cadre dans lequel l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, doit être entendu jeudi matin dans le cadre de l'affaire Bettencourt, en présence de son avocat de toujours, Thierry Herzog.

La convocation du juge Gentil a été adressée au cabinet de l'ancien chef de l'État en vue d'une mise en examen, ce qui laisse le choix au magistrat, à l'issue de l'interrogatoire, de placer effectivement Nicolas Sarkozy en examen, ou bien de se contenter du statut plus léger de témoin assisté, en fonction de l'idée qu'il se serait fait de la solidité des éléments accusatoires dont il dispose. À la veille de l'audition, beaucoup des proches de l'ancien président se montraient pessimistes, tablant plutôt sur la première opt...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant