Affaire Bettencourt : l'instruction du juge menacée

le
0
La défense de Nicolas Sarkozy et d'autres mis en examen contestent la validité de la procédure devant la chambre de l'instruction. » Le juge Gentil, Sarkozy et la buanderie de la milliardaire

Le dernier acte de l'affaire Bettencourt se joue ce jeudi, à Bordeaux. Un acte que la défense de Nicolas Sarkozy, mais aussi les avocats des douze mis en examen espèrent transformer en épilogue. Stéphane Courbit, le médiatique patron de LOV groupe, Pascal Wilhelm, l'ancien avocat et protecteur de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, ex-gestionnaire de fortune de la milliardaire, ont déposé des recours demandant l'annulation de leur mise en examen, que tous jugent infondée. À cette occasion, les magistrats de la cour d'appel se réunissent et se prononcent sur l'ensemble de l'instruction: les mis en cause disposent là de l'ultime possibilité de contester la procédure. Après quoi le juge d'instruction Jean-Michel Gentil reprendra la main pour statuer sur les noms de c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant