Affaire Bettencourt : l'annulation des mises en examen à l'étude

le
0
Au coeur de l'argumentation des avocats de Nicolas Sarkozy, Éric Woerth et Patrice de Maistre figure notamment l'expertise psychiatrique de Liliane Bettencourt réalisée en juin 2011.

Après deux reports le 25 avril et le 6 juin, la Cour d'Appel de Bordeaux devrait enfin étudier ce mardi la demande en annulation de la mise en examen de sept personnes dans l'affaire Bettencourt. Parmi les mis en examen de ce long feuilleton judiciaire figurent l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, l'ancien ministre Eric Woerth, l'ex-homme de confiance de la milliardaire Patrice de Maistre ou encore l'homme d'affaire Stéphane Courbit. Pour les sept pénalistes de renom qui, depuis deux mois, ferraillent pour traquer les failles dans ce dossier hautement sensible, l'enjeu est de faire annuler les mises en examen prononcées par les juges d'instruction Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël.

Au c½ur de leur argumentation repose la fameuse expert...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant