Affaire Bettencourt : de nouveaux retraits suspects

le
1
Libération a pu consulter des procès-verbaux dans l'enquête sur le volet politique de l'affaire Bettencourt. De forts retraits d'argent, coïncidant avec des rencontres entre les proches des Bettencourt et l'entourage de Nicolas Sarkozy, intriguent le juge chargé de l'enquête.

o Des rendez-vous suspects fin 2008

Le juge Jean-Michel Gentil, qui a pu saisir les agendas présidentiels et privés de Nicolas Sarkozy, se penche sur deux rendez-vous de Liliane Bettencourt et Patrice de Maistre, son gestionnaire de fortune, avec le président de la République, respectivement le 5 et le 13 novembre 2008.

Quelques semaines plus tard, Patrice de Maistre est parti en Suisse pour «commander deux opérations de mise à disposition d'espèces de 1 million d'euros le 2 décembre, puis 1 million d'euros le 8 décembre», peut-on lire dans un des procès verbaux des enquêteurs.

Une source proche du dossier explique à Libération qu'il y a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 9 nov 2012 à 10:31

    MAGOUILLE...MAGOUILLE...Quand tu nous tiens !!!...