Affaire Bettencourt : Courbit mis en examen

le
0
Le patron de LOV Group Invest veut former immédiatement une requête en nullité.

L'étau se resserre autour du patron de LOV Group Invest. Stéphane Courbit a été mis en examen ce mardi à Bordeaux pour escroquerie et recel d'abus de faiblesse, soupçonné d'avoir abusé de la vulnérabilité de Liliane Bettencourt pour faire fructifier sa société. Courbit ne compte toutefois pas se laisser faire: «La mise en examen, qui n'a pas à être motivée, repose sur la seule appréciation du juge Gentil et n'est justifiée par aucun élément du dossier. En conséquence les avocats de Stéphane Courbit forment immédiatement une requête en nullité contre cette mise en examen», a ainsi précisé son entourage.

Déjà entendu à deux reprises

Les juges d'instruction cherchent à savoir pourquoi et comment Liliane Bettencourt a investi 142 millions d'euros en deux fois, en décembre 2010 et mai 2011, dans la société de Courbit, qu'elle détient désormais à 20%, alors qu'il était prév...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant