Affaire Bettencourt-Banier et de Maistre condamnés, Woerth relaxé

le , mis à jour à 17:28
1

(Actualisé avec condamnations) BORDEAUX, 28 mai (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné jeudi le photographe François-Marie Banier et Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, à des peines de prison ferme pour "abus de faiblesse", notamment, aux dépens de l'héritière de L'Oréal OREP.PA de 2006 à 2010. François-Marie Banier, accusé d'avoir bénéficié des largesses de Liliane Bettencourt pour des montants dépassant 400 millions d'euros, a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis et 350.000 euros d'amende. Patrice de Maistre, qui a nié tout au long du procès comme les autres prévenus avoir abusé de la faiblesse de la milliardaire, a été condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis et 250.000 euros d'amende. Il était poursuivi pour avoir obtenu des libéralités à hauteur de 12 millions d'euros. L'ancien ministre UMP Eric Woerth, accusé d'avoir obtenu de l'argent de la milliardaire pour le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a pour sa part été totalement relaxé. Dans le second volet de l'affaire, portant sur le trafic d'influence, comme dans le volet "abus de faiblesse", il est relaxé ainsi que Patrice de Maistre. L'ex-ministre était soupçonné d'avoir fait obtenir la Légion d'honneur en 2008 au gestionnaire de fortune de la milliardaire, en échange de l'embauche de son épouse en 2007 dans sa société Clymène chargée de gérer les dividendes des avoirs L'Oréal. (Claude Canellas avec Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r le jeudi 28 mai 2015 à 17:30

    comme par hasard ........