Affaire Benzema - Lettre ouverte à Cohn-Bendit

le
0
Dany Cohn-Bendit mardi matin sur Europe 1 : « C?est vrai que c?est glauque cette affaire. Mais si Benzema marque le but de la victoire en finale de l?Euro, tout le monde dira : On n?en a rien à cirer de cette exemplarité. »
Dany Cohn-Bendit mardi matin sur Europe 1 : « C?est vrai que c?est glauque cette affaire. Mais si Benzema marque le but de la victoire en finale de l?Euro, tout le monde dira : On n?en a rien à cirer de cette exemplarité. »

Mon cher Dany,

Chaque matin, ton franc-parler sur Europe 1 me ravit. Personne comme toi pour prendre à rebrousse-poil l'actualité politique avec autant d'intelligence. Tes leçons de morale politique font du bien. Mais ce matin, ô, mon Dieu, ce matin? tu t'es laissé envahir par ta passion du foot au point de renier cinquante ans d'impertinence et de clairvoyance. En t'entendant pourfendre le devoir d'exemplarité des joueurs de football et espérer le retour de Karim Benzema en équipe de France, j'ai cru être tombé sur Nicolas Canteloup empruntant ta voix pour te faire dire des inepties plus grosses que le Stade de France.

Non, non, c'est bien toi que j'ai entendu dire  : « L'exemplarité, c'est un vain mot. » Jérôme Cahuzac, sors de ce corps ! Et tu poursuis : « L'exemplarité de jeunes qui gagnent 3, 4, 5, 6, 7 millions d'euros, ça ne fonctionne pas. Donc, je ne crois pas qu'on y arrivera. » Tout cela avec un petit sourire en coin, montrant que tu ne crois qu'à moitié ce que tu dis. Et tu poursuis : « Moi, je crois que la seule chose qu'on peut demander, c'est l'exemplarité (tu bafouilles) dans le fairplay en jouant au foot. »

Le terrain de foot, rien que le terrain de foot

OK. Si je te comprends, le joueur qui pratiquerait une tentative de chantage, qui soutiendrait le terrorisme,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant