Affaire Baupin : le machisme redouble dans les couloirs de l'Assemblée

le , mis à jour le
1
Le machisme redouble dans les couloirs de l'Assemblée.
Le machisme redouble dans les couloirs de l'Assemblée.

Et si l'affaire Baupin n'avait fait que renforcer le sexisme dans les rangs de l'Assemblée nationale ? Le constat dressé par Slate est affligeant, mais semble bel et bien refléter la triste réalité de la classe politique française. Invité à réagir au scandale lundi dernier, le député LR Pierre Lellouche avait déjà suscité l'indignation en déclarant "je commente l'international, les choses sérieuses, pas les histoires de bonnes femmes". Des propos qu'il réfute avoir tenus, mais qui mettent en lumière le sexisme qui règne au sein de l'hémicycle depuis les accusations de harcèlement sexuel portées à l'encontre du député écologiste.

Car la plupart des collaborateurs et collaboratrices interrogés par Slate sont unanimes : ces derniers jours, les réflexions misogynes et les blagues graveleuses fleurissent dans les couloirs du palais Bourbon. "'Toi, on va t'envoyer Baupin', c'est la grosse blague du moment", confie d'ailleurs Juliette* au site d'informations, sous couvert d'anonymat. "Tout est tourné en dérision depuis lundi", déplore une autre.

Des remarques malvenues

Visiblement, l'affaire Baupin ne se suffit pas à elle-même. Les révélations de Mediapart et France Inter ont même réveillé le machisme qui sommeillait chez certains. "Oui, il y a plus de blagues sexistes", confesse Matthias* à Slate avant d'évoquer les propos désobligeants sur le physique d'Emmanuelle Cosse, l'épouse de Denis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpb222 il y a 7 mois

    Les claquements de slips étouffent les hurlements du 49 3 et le bruit des bottes ....