AF447: l'identification des corps est complexe

le
0
Après avoir été plongés pendant deux ans dans l'eau de mer, certaines dépouilles des victimes du crash sont en mauvais état. Les analyses osseuses, odontologiques et génétiques vont être déterminantes.

Les 104 corps des victimes du crash de l'AF447 sont arrivés en France jeudi matin. Ils doivent être acheminés à Paris pour le processus complexe d'identification qui démarrera vendredi. «Trois médecins légistes, deux radiologues et deux orthodontistes vont être mobilisés à plein temps à l'Institut médico-légal (IML) pour ces opérations», a annoncé la préfecture de police de Paris dans un communiqué. Pour les cinquante premiers corps repêchés au Brésil en 2009, il avait déjà fallu près de deux mois. Après un séjour de deux ans par 3900 mètres de profondeur, la tâche des médecins légistes s'annonce encore plus ardue.

Tous les éléments traditionnels de médecine légale comme la détermination de la couleur des cheveux, des yeux ou la recherche de signes extérieurs distinctifs ne seront d'aucun secours. Seuls d'éventuels tatouages pourraient encore être visibles dans les hypothèses les plus favorables de conservation des corps. L'eau très froide dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant