AF 447 : une ultime campagne fin mars

le
0
INFO LE FIGARO - Les enquêteurs vont passer trois mois en mer et ratisser l'ensemble de la zone de disparition du vol Paris-Rio.

Après trois échecs, c'est l'opération de la dernière chance. Thierry Mariani, le secrétaire d'État aux Transports, reçoit vendredi matin les familles de victimes de la catastrophe du vol AF 447 et doit leur annoncer le lancement d'une quatrième phase de recherches. Selon nos informations, un ancien bateau de l'Ifremer, l'Alucia, doit bientôt quitter Seattle pour rejoindre Recife via Panama avec deux sous-marins de poche à son bord, des Remus loués à l'institut océanographique américain Woods Hole. Le bateau devrait arriver au Brésil mi-mars et y embarquer un troisième Remus, loué à l'institut allemand Geomar, ainsi que les membres de l'équipage et des enquêteurs. Les équipes prendront le large fin mars. Trois campagnes d'un mois vont être organisées.

Cette nouvelle phase de recherche est financée par Air France et Airbus qui ont déboursé 7,1 millions d'euros. C'est moins que la précédente qui avait coûté 11,5 millions. Si l'on en croit les me

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant