AF 447 : repêchage des boîtes noires

le
0
Les enquêteurs ont localisé la partie de l'appareil où se trouvent les enregistreurs et se sont envolés jeudi de Roissy pour se rendre à Dakar.

Le mystère du vol AF 447 pourrait être percé début mai. Les enquêteurs chargés de repêcher les boîtes noires du Rio-Paris, qui s'est écrasé le 1er juin 2009 avec 228 personnes à son bord, se sont envolés jeudi de Roissy pour se rendre à Dakar. Ils y ont retrouvé le câblier Ile de Sein, qui appartient aux sociétés Alcatel-Lucent et Louis Dreyfus Armateurs et ont appareillé pour la zone de l'accident qu'ils rallieront en quatre jours.

Leur mission est en priorité de remonter les boîtes noires de l'appareil. Les enquêteurs espèrent y parvenir en «vingt-quatre heures, voire au pire en quelques jours». Les sous-marins Remus utilisés par les membres de l'expédition précédente - celle qui a découvert l'épave - ont en effet quadrillé le champ de débris et pris 15 000 clichés. Des restes de l'avant et de l'arrière de l'appareil, le moteur, des parties du fuselage ont été géolocalisés et vont permettre une intervention plus rapide du sous-marin utili

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant